Garizim

Suède

Venus de Suède, ces trois musiciens sont des enfants du festival d’Ars : Johannes Geworkian Hellman, lauréat du concours de vielle en 2011, est amoureux de la France, de ses vielleux légendaires et de ses fromages...

Ils composent une musique originale aux influences scandinaves et françaises. À la fois traditionnelle et actuelle leur musique est un univers inexploré qui n'attend que la découverte. La chaleur des bourdons de la vielle mêlés au saxo baryton et à la contrebasse vous séduira.

A voir absolument !

 
 

Elias Frigård – Saxophones

Johannes Geworkian Hellman – Vielle à roue

Jordi Carrasco – Contrebasse

 
 

Cie Guillaume Lopez - Medin’Aqui

Création entre Occitanie - Andalousie - Maghreb

Médin'Aqui est un voyage initiatique, en terres méditerranéennes, entre musiques du monde, musiques traditionnelles et musiques improvisées.

Le chant de Guillaume Lopez, en espagnol et en occitan, dialogue avec la voix du musicien algérien Amine Tilioua. Les arrangements sont modernes, groovy et sensibles, chacun des musiciens dévoilant ses talents d'interprète et d'improvisateur.

 

Guillaume Lopez – Chant, flûtes, saxophone, cornemuse

Amine Tilioua – Chant, violon, oud

Sam Burguière – Violon, trompette

Thierry Roques – Accordéon

Pascal Celma – Basse

Cyrille Amourette – Guitares

Simon Portefaix – Batterie, percussions

 

CLaude Ribouillault

La musique au fusil, pratiques musicales et chansonnières de « ceux de 14 »

Claude Ribouillault (né en 1951) est musicien, chercheur et collectionneur d'instruments de musique de facture populaire, de cahiers de chansons manuscrites, de photographies anciennes, de masques et de marionnettes. Il co-anime le stand d’échange où se retrouvent les collectionneurs, chaque été pendant le salon de lutherie au château d’Ars.

Ses recherches sont liées à ce qu’il nomme des « frontières de genres » : lutherie populaire amateur, musiques et musiciens populaires de la Grande Guerre, chansonniers amateurs et populaires, formes contées courtes (devinettes, menteries…), tradition orale écrite (cahiers et carnets manuscrits, cartes-photos...).

Ainsi Claude Ribouillault s’est penché depuis de nombreuses années sur la « Musique au fusil » – titre de son livre à succès – autrement dit les pratiques musicales des pioupious de la première guerre mondiale. Des instruments bricolés avec du matériel de récupération, aux couplets improvisés décrivant l’ordinaire des tranchées, il fait sentir la terrible condition de « ceux de 14 », et la bouffée d’oxygène que représentaient pour eux musique et chansons.

La présentation de son exposition sur ce thème au musée de La Châtre à l’été 2014 a rencontré le succès. Pour tous les berrichons qui ont manqué sa causerie à ce moment-là, ainsi que pour les festivaliers curieux, son intervention – où se répondent images, chansons, objets, textes – est à ne pas rater !

 

11 h 00 à la Pommeraie

Concours solo vielle et cornemuse

Inscriptions à l'ouverture du festival - Renseignements à l'accueil

Les lauréats seront programmés sur la grande scène dimanche 12 et lundi 13 juillet en ouverture des concerts du soir.

11 h 00 dans la cour du château & 15 h 30 à la Pommeraie

Atelier « Bourrée et danses d'Aubrac »

animé par Josiane Enjelvin-Benhadji, Bernard Andurand, Ouali Benhadji, Josette Charle accompagnés par les musiciens Michel Esbelin et Claude Quintard.

mais aussi :

Scène participative

à partir de 14h dans la cour du Château

Scène ouverte

à partir de 18h à la Pommeraie

Déambulations

on ne sait pas quand, on ne sait pas où ?!

Salon de la Lutherie

de 10h à 19h dans le parc arboré

Et pour les enfants ?

Un accueil au « Village des Enfants » vous est proposé par des professionnels de la petite enfance avec des activités autour de la nature et de la musique.

Il est destiné aux enfants entre 3 et 10 ans

De 13h30 à 18h30

Tarif à la journée : 3€

Un bal pour les enfants est également prévu.